Chargement...
Monuments et lieux commémoratifs

Mémorial Zumbi dos Palmares, Salvador da Bahia, Brésil

Adresse
Praça da Sé, 40 000-000 Salvador
Téléphone
+55 71 3321-3430
Partager 

Mémorial Zumbi dos Palmares

Salvador da Bahia, Brésil

Cette statue en bronze de Zumbi dos Palmares (1655-1695), chef du Quilombo de Palmares, représente le symbole de résistance du peuple noir au Brésil. Elle a été érigée dans la ville de Salvador, capitale de l’État du Bahia.

« Zumbi » signifierait « force de l'esprit ». C'était le titre donné au chef du Quilombo.
Le Quilombo de Palmares, fondé au XVIIème siècle au Brésil, fut le plus organisé et le plus durable des territoires autonomes d'esclaves marrons - quilombo en portugais. Il était situé dans la Serra da Barriga de l'actuel État d'Alagoas, dans la capitainerie de Pernambouc.
Au milieu du XVIIème siècle, le Quilombo de Palmares compte plusieurs villages fortifiés, organisés politiquement et socialement. Il accueille des noirs en fuite, des indiens et des blancs en rupture. Les habitants du Quilombo de Palmares, appelés quilombolas, produisaient de multiples cultures (manioc, haricots noirs, maïs), et commerçaient avec les villages des alentours.
L’armée portugaise tente de détruire le Quilombo, sans succès. En 1678, le roi du Quilombo dos Palmarès, Ganga-Zumba, signe un traité de paix avec les Portugais, mais Zumbi et ses hommes refusent de se soumettre. Ce dernier devient alors en 1679 le général en chef du Quilombo de Palmares, et résiste durant une quinzaine d’années à l’armée portugaise. Le 20 novembre 1695, trahi par les siens, il est capturé par les Portugais, qui lui tranchent la tête.

Il existe au Brésil plusieurs monuments qui rendent hommage à Zumbi dos Palmares, notamment à Brasilia et à Rio de Janeiro. 

Buste de Zumbi dos Palmares à Brasilia, Brésil



Tête de Zumbi dos Palmares à Rio de Janeiro, Brésil - Célébration du Jour de la Conscience Noire

Deux dates de commémoration marquent l'histoire de la lutte contre l'esclavage au Brésil :
- le 13 mai, lorsque la princesse Isabel signa la Loi d’Or, qui mit fin à l’esclavage au Brésil,
- le 20 novembre, date qui célèbre la mort du leader Zumbi dos Palmares, et jour férié célébrant la Journée de la Conscience Noire et la résistance afro-brésilienne (consciência negra).
 
Chaque année, en l’honneur de Zumbi dos Palmares, les Brésiliens effectuent une marche dans plusieurs États du Brésil, notamment à Amapá, qui se trouve sur le plateau de Guyane. Cette célébration est accompagnée de musiques et de danses héritées des peuples africains, comme la lutte rituelle de la capoeira.

Pour en savoir plus sur les ancrages africains au Brésil...



UN FILM DE MÉMOIRE:
Le film "Mémoires du quai du Valongo" de 28 minutes présente les interviews de six auteurs du livre "Rodas dos Saberes do Cais do Valongo" (Rondes des savoirs du quai du Valongo) sous la direction du cinéaste Antonio Carlos Muricy et la co-direction de Carlo Alexandre Teixeira. Il met en avant la mémoire et l'histoire passées de la région portuaire de Rio de Janeiro qui était connue au XIXème siècle sous le nom de "Petite Afrique", terme qui aurait été désigné par le sambiste et peintre Heitor dos Prazeres.