Chargement...
LA TRAITE NÉGRIÈRE ROCHELAISE, UN COMMERCE POUR GENS ORDINAIRES ? - Exposition virtuelle

Lieu

Statue Toussaint Louverture, La Rochelle
LA ROCHELLE
Monuments et lieux commémoratifs
Événements culturels

LA TRAITE NÉGRIÈRE ROCHELAISE, UN COMMERCE POUR GENS ORDINAIRES ? - Exposition virtuelle

Dates
15 avril 2014 > 31 déc. 2020
Adresse
Hôtel Fleuriau - Statue Toussaint Louverture, La Rochelle - exposition virtuelle - 17000 La Rochelle

LA TRAITE NÉGRIÈRE ROCHELAISE,
UN COMMERCE POUR GENS ORDINAIRES ?

Les Archives départementales de Charente-Maritime ont mis en ligne sur le site
« Les expositions virtuelles de Fort Boyard » du Conseil général  une exposition virtuelle intitulée

La traite négrière rochelaise, un commerce pour gens ordinaires ?
Cette exposition virtuelle présente de façon interactive de très nombreux documents d'archives permettant de montrer les mécanismes de la traite rochelaise au XVIIIe siècle depuis le projet d'expédition et sa déclaration à l'amirauté, jusqu'aux comptes de bilan retour, en passant par les différents moments de la traite le long des côtes africaines, la vie à bord du navire négrier, la vente des esclaves à Saint-Domingue...

Par ailleurs, les archives départementales organisent un atelier pédagogique sur le commerce triangulaire et la traite négrière.

Document pédagogique, cliquer sur:

La traite négrière rochelaise au 18ème siècle


Dans le cadre de cet atelier, un dossier pédagogique intitulé Le commerce triangulaire et la traite négrière rochelaise est consultable et téléchargeable sur le site du Conseil général de la Charente-Maritime.

Portrait de l’armateur Jacques Bonneau, seigneur de Gardes, directeur de la Chambre de commerce en 1744.
Coll. Chambre de commerce de La Rochelle. Cliché. Arch. dép. Char. – Mar, DR

Lettre patente du roi pour la liberté du commerce de Guinée. Janvier 1776.

Arch. dép. Char. – Mar., A 4, pièce 26

Nous avons permis et permettons à tous les négociants de notre royaume de faire librement à l’avenir le Commerce des Nègres, de la poudre d’or, & de toutes les marchandises qu’ils pourront tirer des Côtes d’Afrique depuis la Rivière de Serre-Lyonne inclusivement, jusques au Cap de Bonne-Espérance, à condition qu’ils ne pourront armer ni équiper leurs vaisseaux que dans les ports de Rouen, La Rochelle, Bordeaux et Nantes.


Portrait de l’armateur Jacques Rasteau, directeur de la Chambre de commerce en 1734.
Coll. Chambre de commerce de La Rochelle. Cliché. Arch. dép.


Vue du navire L’Amitié appartenant aux armateurs Rasteau frères.

PARTS DES PORTS FRANÇAIS DANS LA TRAITE

PARTS DES PORTS FRANÇAIS DANS LA TRAITE & NOMBRE D'EXPÉDITIONS DE 1717/1793, DR