Chargement...
Ville-Mémorial de Ouidah, Bénin

Événements

Mitöhouindo / Festival international et Colloque scientifique / Bénin
25 MAI 2017 > 30 MAI 2018
Événements culturels
Sites et espaces naturels

Ville-Mémorial de Ouidah, Bénin

Adresse
Ouidah, Ouidah Ouidah
Téléphone
+229 97 87 80 93
Partager 

La ville-Mémorial de Ouidah, Bénin

Quartiers anciens et Route de l'Esclave

La ville de Ouidah, ses quartiers anciens et sa Route de l’Esclave, est inscrite sur la liste indicative du Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1996. Elle est située au Bénin, en Afrique de l’Ouest.

Au XVIIIème siècle, elle était un des principaux centres de vente et d'embarquement d'esclaves dans le cadre de la traite occidentale.

La Route de l’Esclave à Ouidah comprend un ensemble de lieux de mémoire liés à la traite négrière sur les côtes du Golfe du Bénin. Il s’agit soit de lieux de départ vers des sites d'embarquement, soit de lieux de vente et de stockage d’esclaves ou encore de fosses communes et de lieux de "triage".

- la Place aux Enchères, où étaient sélectionnés et marqués au fer les esclaves en partance sur les bateaux négriers ;
- l’Arbre de l’Oubli, autour duquel les esclaves tournaient, lors d’un rituel qui tentait leur faire oublier leurs origines ;


- l’Arbre du Retour, planté par le roi du Dahomey et voulait sauvegarder le retour des âmes des captifs après leur mort ;


- le Mémorial du Souvenir, construit au-dessus de la fosse commune des captifs morts avant la déportation ;

- la Porte du non retour, monument situé sur la plage et érigé par l'UNESCO en 1995 à la mémoire des Africains ayant quitté leur patrie à partir de cet endroit.

Porte de non retour, Ouidah, Bénin © www.lesmemoiresdesesclavages.com


Le Mémorial du souvenir, Ouidah, Bénin © www.lesmemoiresdesesclavages.com

Ces espaces sont devenus des lieux de commémoration qui rendent hommage à la mémoire des esclaves.


Le documentaire La Côte des Esclaves, d'Elio Suhamy, réalisé en 1994 pour la chaîne franco-allemande Arte, décrit l'organisation de la traite des Noirs dans les royaumes de l'actuelle République du Bénin.
On nommait Côte des Esclaves les régions côtières des actuels Ghana, Bénin et Togo, ainsi qu’une portion du Nigeria riverain, qui étaient les plus actifs royaumes négriers de l’époque de l’esclavage.


Aujourd’hui, Ouidah est le centre le plus important de la religion vaudou au Bénin et, probablement, dans le monde. Un festival du Vaudou a lieu chaque année, le 10 janvier, jour de fête nationale.