Chargement...
Musée Dapper, Paris

Événements

Dipenda / Opéra Afro-Jazz
22 AVRIL 2016 > 22 AVRIL 2017
Événements culturels
Musées, institutions culturelles

Musée Dapper, Paris

Adresse
35 bis, rue Paul Valéry, 75116 Paris
Téléphone
01 45 00 91 75
Site Web
Partager 

Musée Dapper
Paris

La Fondation Olfert Dapper, du nom d'un humaniste néerlandais du XVIIe siècle, a été créée en 1983, à Amsterdam, sous l'impulsion de Michel Leveau (1930-2012).
L'objectif de cet organisme privé est d'aider, par l'organisation d'expositions et l'attribution de bourses de recherche, à la connaissance et à la préservation du patrimoine artistique de l'Afrique subsaharienne.
Émanation de la Fondation, le Musée Dapper s'est ouvert à Paris, sous la direction de Christiane Falgayrettes-Leveau, en 1986. Depuis novembre 2000, il a investi un nouveau lieu, doté d'une salle de spectacle, d'une librairie et d'un café. Depuis son ouverture, plus de quarante expositions y ont été présentées.

La Fondation Dapper a fermé les portes du musée Dapper le dimanche 18 juin 2017, pour évoluer et s'adapter à l'environnement et l'offre culturelle actuelle, et poursuivre sur le soutien aux arts d'Afrique, d'hier et d'aujourd'hui, mais de façon différente.

La Fondation Dapper va donc œuvrer là où son engagement trouvera désormais un véritable écho, et conformément au souhait de Michel Leveau, son fondateur, elle va amplifier ses activités au Sénégal et en initier d'autres, ailleurs, en Afrique et dans les Caraïbes

                                            Portrait d'Olfert Dapper
 
Olfert Dapper (1636-1689) est l’auteur d'une encyclopédie Description de l'Afrique publiée en 1668, alors même qu’il n’a jamais quitté son pays. Cette encyclopédie est la synthèse d’un grand nombre de lectures sur l’histoire et la géographie de l’Afrique, ainsi que de récits de voyages. Cet ouvrage reste encore aujourd’hui un ouvrage fondamental pour les africanistes, car, contrairement à ses contemporains, il n’aborde pas l’Afrique sous l’angle de l’exotisme.
 
Michel Leveau

Michel Leveau, Fondateur de la fondation Dapper
Né le 30 novembre 1930 en région parisienne, Michel Leveau a fait l'école Polytechnique, avant de rejoindre le Corps des Mines. Il a travaillé en Afrique, notamment au Mali, et a été conseiller du ministre de l'industrie du Sénégal de 1960 à 1963, et président de la compagnie minière de l'Ogooué au Gabon (Comilog), de 1985 à 1988.
Passionné par le continent africain, Michel Leveau a créé la Fondation Dapper pour les arts africains en 1983 à Amsterdam. Dirigé par son épouse Christiane Falgayrettes-Leveau, le Musée Dapper a ouvert ses portes en mai 1986, à Paris.

Christiane Falgayrettes-Leveau, originaire de Guyane, est une ancienne élève de Maryse Condé, et une journaliste spécialisée dans la littérature du monde noir.
 
Depuis sa création en 1986, le Musée Dapper a contribué à la connaissance des arts africains avec la conception de nombreuses expositions. Les Cabinets de curiosités au XVIIe siècle, Figures de reliquaire dites kota, Ouvertures sur l’art africain sont les trois premières expositions créées par le musée en 1986. Une trentaine de manifestations thématiques se succèdent ensuite. Celles sur la statuaire fang en 1991 (60 000 visiteurs) ou les arts dogons en 1994 (100 000 visiteurs) sont particulièrement remarquées.
 
Par la rigueur de ses travaux et le soin apporté à la mise en espace des objets, le Musée Dapper était devenu l'un des principaux lieux à Paris où l'on pouvait admirer les chefs d'oeuvre de la statuaire africaine.
À la promotion des arts de l'Afrique s'ajoutent tous les autres aspects culturels des diasporas issues du Continent noir, notamment ceux de La Caraïbe et de la Guyane.