Chargement...
Prix littéraire FETKANN ! Maryse CONDÉ
Événements culturels

Prix littéraire FETKANN ! Maryse CONDÉ

Dates
14 nov. 2017 > 30 nov. 2018
Adresse
Café de Flore - 172 Bd Saint-Germain - 75006 Paris


Prix littéraire FETKANN !

PRIX LITÉRAIRE FETKANN! Maryse Condé

Mémoire des Pays du Sud, Mémoire de l’Humanité

Le « Prix Littéraire FETKANN ! » créé par José PENTOSCROPE, Président du CIFORDOM, intervient dans le cadre de l’application de la loi Taubira du 10 mai 2001 qui reconnaît la Traite négrière et l’Esclavage comme crimes contre l’Humanité. Texte de Loi

Il met l’accent sur les principes républicains « Liberté, Égalité, Fraternité » et favorise le travail de mémoire des pays du sud et de l’Humanité toute entière. Ce concours récompense les ouvrages, recueils, travaux de recherche et essais qui mettent l’accent sur l’affirmation des droits de l’homme et favorisent le travail de mémoire des pays du Sud et de l’Humanité toute entière.

Le Prix Littéraire FETKANN ! Maryse Condé 2017 est lancé ! 
Les auteurs, édités ou non, mineurs ou majeurs, peuvent concourir dans la catégorie de leur choix, seul impératif: les œuvres envoyées doivent mettre l’accent sur les principes républicains «Liberté, Égalité, Fraternité» et favoriser le travail de mémoire des pays du Sud et de l’Humanité toute entière. Ce Prix est ouvert à tous les citoyens du monde. Reconnu par-delà nos frontières, nous acceptons les ouvrages édités à l’étranger en langue française. Tous les ans, des auteurs édités aux quatre coins du monde concourent pour le Prix (Canada, Suisse, Belgique, Maroc, Tunisie, Sénégal, Cameroun, Mali, Burkina Faso, Haïti….)

Le Prix Littéraire FETKANN ! Maryse Condé distingue quatre catégories d’ouvrages récents (parution datant de moins d’un an) :

  • Le Prix Littéraire FETKANN ! de la Mémoire, il récompense un ouvrage de fiction ou un documentaire
  • Le Prix Littéraire FETKANN ! de la Recherche, il récompense un travail de recherche.
  • Le Prix Littéraire FETKANN ! de la Jeunesse, il récompense une oeuvre de fiction ou un essai.
  • Le Prix Littéraire FETKANN ! de la Poésie, il récompense un recueil de poèmes.

Les lauréats de l’édition 2016

Prix FETKANN ! DE LA MÉMOIRE
FAYE Gaël, Petit pays
Grasset 2016 (Paris)

Prix FETKANN ! DE LA RECHERCHE
VERMEREN Pierre, Les chocs des décolonisations, De la guerre d’Algérie aux printemps arabes
Odile Jacob 2015 (Paris)

Prix FETKANN ! DE LA JEUNESSE
Collectif Le Petit Quotidien, La République et ses valeurs expliquées aux enfants, Aux grands aussi parfois !
Play Bac 2015 (Paris)

Prix FETKANN ! DE LA POÉSIE
DES ROSIERS Joël, Chaux
Tryptique 2015 (Montréal/Québec)

MENTION SPECIALE DU JURY Catégorie Poésie
pour le caractère pédagogique de l’action poétique de l’ensemble de son oeuvre attribuée à
KANE Amadou Elimane
aux éditions Lettres de Renaissance

INFORMATIONS PRATIQUES

Pour participer : envoyez par voie postale deux exemplaires de l’ouvrage à l’adresse suivante :

CIFORDOM – Prix Littéraire FETKANN ! Maryse Condé 2017
4 bis rue de la Division Leclerc – BP 30 – 91301 Massy Cedex
cifordom@club-internet.fr

*Envoi des ouvrages du 1er février au 31 mars pour les ouvrages de la catégorie Jeunesse et
jusqu’au 30 septembre 2017 pour les trois autres catégories par l’intermédiaire des éditeurs ou par les auteurs eux-mêmes.

Deux poètes haïtiens en lice pour le Prix Poésie 2017

Cette année, deux Haïtiens sont parmi les pressentis pour cette catégorie. Il s’agit de Gilbert BOURSON pour « Le temps entre les coudes » et de Ricarson DORCE pour le « Journal d’un communiste amoureux ».

Ces deux recueils sont publiés en 2017 chez JEBCA Éditions dans la collection L’Immortel.

« Le journal d’un communiste amoureux » nous permet de découvrir la sauvagerie des relations humaines et nous offre paradoxalement des possibilités d’espérer. Ce texte met en exergue la condition humaine, la liberté et les pratiques de solidarité. Ce recueil propose une nouvelle vision poétique de la vie. La rigueur de l’argumentation poétique nous invite à méditer sur notre avenir collectif. Où l’émancipation humaine est encore possible. Nous ne sommes pas condamnés à la domination du marché, aux inégalités sociales. Le communiste, même en situation d’amour fou, n’oublie pas la souffrance de l’humanité.

Le « Prix Littéraire Fetkann ! » met en exergue le patrimoine mémoriel des pays du Sud et d’ailleurs. Ce prix couronne des essais, des recherches scientifiques, des recueils capables de valoriser la diversité mémorielle et le respect des droits humains. C’est un concours ouvert à tous les auteurs francophones du monde entier, reconnu internationalement. Quatre catégories d’ouvrages récents, lit-on sur le site du concours, concernent cette récompense : le prix littéraire Fetkann ! De la Mémoire pour la fiction ; le prix de la recherche pour les travaux scientifiques ; le prix de la jeunesse pour un essai ; le prix de la poésie pour un recueil de poèmes.